Administratif /
fleurissement

fleurissement

Participation annuelle au concours du fleurissement des particuliers et de la commune.

Jardinons autrement à Saint-Antoine l'abbaye

Vivre à Saint-Antoine, c'est vivre dans une commune au patrimoine naturel exceptionnel. Préserver l'ensemble de ce patrimoine naturel constitue un des enjeux majeurs de l'Agenda 21.
Si des actions de gestion durable et raisonnée sont nécessaires et essentielles sur les espaces verts publics, il semble tout aussi pertinent de mener des actions en direction des particuliers. Jardiniers "du dimanche" comme jardiniers aguerris, tous sont concernés et responsables.
Pour inciter les Saint-Antonins à un changement durable de leurs comportements, la commune de Saint-Antoine vous invite à vous engager à devenir officiellement des jardiniers "éco-responsables" en signant la charte "Jardinons autrement à Saint-Antoine".

La France : premier consommateur de pesticides en Europe
La France est le 1er consommateur de pesticides en Europe et le 3e au niveau mondial avec une moyenne de 80 000 tonnes de pesticides utilisés par an, dont près de 5 000 tonnes pour les seuls jardins et espaces privés (allées, terrasses, pelouses, potagers, jardins d'agrément...).
A des doses mêmes faibles, les pesticides peuvent être toxiques pour l'homme. L'exposition aux résidus présents sur les fruits et légumes, dans l'eau (infiltrations de pesticides dans les nappes phréatiques) ou dans l'air pourraient, sur le long terme, aboutir à des altérations du système immunitaire, des perturbations endocriniennes, des maladies neurologiques et des cancers.
De nombreux soupçons existent sur des relations avec la maladie de Parkinson, le déclenchement des crises d'asthme, sur la baisse de la fertilité et sur des retards de croissance chez le fœtus.
Cet état de fait doit changer. Si nous voulons agir efficacement pour préserver le patrimoine naturel, notre santé et celle de nos enfants, le principe de précaution doit prévaloir en évitant d'utiliser au maximum des pesticides.

Le jardin partagé d'habitants

Il peut être constitué d'une seule parcelle commune ou de parcelles individuelles, mais la conception et la gestion globale du jardin sont collectives, assurées par les habitants jardiniers.

Les jardins familiaux : sont des terrains divisés en parcelles individuelles et mis à disposition des habitants moyennant une cotisation annuelle. La plupart appartiennent à la commune et sont gérés par une association

Je sème des engrais verts

Les "engrais verts", c'est un peu la panacée du jardinier bio ! Faciles à cultiver, ces plantes protègent le sol, le fertilisent, l'ameublissent, attirent les insectes pollinisateurs et "étouffent" même les mauvaises herbes. Pascal Aspe, docteur en biologie et chef-jardinier à Terre vivante, vous initie à cette culture en vous expliquant pas à pas et en images quels engrais verts choisis selon son jardin et les erreurs à éviter. Neuf engrais verts sont déclinés ainsi que leurs modes d'exploitation et d'entretien.

A consulter avant le printemps pour créer un potager productif.

Charte citoyenne "Jardinons autrement à Saint-Antoine"

Une première étape : la Charte d'entretien des espaces verts publics
La commune de Saint-Antoine va adoptée une charte d'entretien des espaces verts publics. Pour entretenir l''ensemble des d'espaces verts, le service municipal va adopté de nouvelles pratiques écologiquement responsable visant à limiter l'utilisation d'herbicides, de pesticides et d'engrais permettent à la flore et à la faune de retrouver une partie de leur espace vital.
Cette gestion différenciée a été étendue à la taille des arbustes, au ramassage des feuilles et au désherbage.

Si des actions sur les espaces verts publics sont essentielles, il semble tout aussi pertinent de mener des actions en direction des particuliers également gros consommateurs de produits phytosanitaires en France.

Agissons sur nos espaces verts
Les surfaces d'espaces verts privés sont très importantes sur Saint-Antoine et leur entretien constitue un enjeu majeur en termes de préservation du patrimoine naturel. Les actions de chacun pour entretenir son jardin, son potager, son balcon fleuri, sa terrasse ou ses allées impactent fortement et durablement nos ressources naturelles et notre biodiversité locale.
Pour agir efficacement, il convient de faire évoluer les comportements de tous les jardiniers en montrant que des techniques alternatives respectueuses de l'environnement sont accessibles et efficaces, et peuvent être mises en place facilement chez soi, afin de modifier les comportements et adopter des nouvelles méthodes de gestion des jardins.
La vie dans le jardin n'appartient pas au jardinier qui n'en est que l'artisan locataire. Il doit donc, par ses pratiques, l'embellir, le soigner, le respecter. Il en est fier et partage avec d'autres le bonheur qu'il lui procure

Une charte des jardiniers : un engagement citoyen

Pour inciter les Saint-Antonins à un changement durable de leurs comportements, la commune de Saint-Antoine a souhaité travailler à la rédaction d'une charte à l'attention de tous les jardiniers et fixant les grands principes d'un mode de gestion raisonné des espaces verts privés. La commission Ecocitoyenneté a activement participé à l'élaboration de ce document.

Ainsi les jardiniers signataires s'engagent à suivre les principes édictés dans la charte :

• Ne pas utiliser de pesticide chimique de synthèse et opter
• pour des solutions alternatives
• Respecter la vie végétale et animale en favorisant la biodiversité locale
• Économiser l'eau
• Recycler ses déchets
• Préférer les plants bios et les plantes locales
• Laisser faire la nature
• Respecter son voisinage
• Partager son expérience et ses surplus
• Faire la promotion de la gestion durable et raisonnée des espaces verts

A partir de maintenant, la Commune et tous les signataires de la charte vont essaimer ce document. Chaque signataire est invité à faire la promotion des méthodes de gestion durable et raisonnée auprès de ses voisins, de ses amis et de sa famille et de les inciter à devenir signataire à leur tour de la charte. Avec le charte "Jardinons autrement à Saint-Antoine", la Municipalité à pour ambition d'amener les jardiniers et les gestionnaires d'espaces verts privés (copropriétés, entreprises...) à changer leurs comportements et à provoquer une transformation profonde des méthodes de jardinage et de gestion des espaces verts privés. Dans les prochaines années, en plus des particuliers, la Commune va inciter les copropriétés Saint-antonines et les entreprises à devenir signataire de cette charte.
Devenez signataire de la charte "Jardinons autrement à Saint-Antoine"
Je souhaite devenir signataire de la charte citoyenne "Jardinons autrement à Saint-Antoine". je m'engage à changer durablement mon comportement et mes méthodes de gestions de mes espaces verts. Je recevrais prochainement par la poste mon exemplaire de ma charte